ma vie vers l'empreinte ardéchoise

Avant de vous raconter l’aventure que je vis depuis plus de 2 ans maintenant, je souhaite que l’on fasse connaissance.

Comme dans une réunion, je commence d’une façon bien banale : Je m’appelle Catherine, j’ai 53 ans…

Je suis née à Paris, fille unique, je grandis en banlieue choyée, aimée mais pas pourrie gâtée par des parents formidables. Je passe beaucoup de temps à cuisiner avec ma mère, elle m’a  appris à coudre, à tricoter, tout ce qu’une maman partage avec sa fille.

Ce que j’aime par-dessus tout ce sont les moments où je suis mon père, dans son atelier, je le regarde bricoler tout et n’importe quoi, puis il me confie une planche, un marteau, des clous et là je laisse aller mon imagination pour, comme lui, créer tout et n’importe quoi. Ces instants magiques sont à jamais gravés en moi, c’est l’empreinte de mon Père.

A douze ans, premier déménagement, changement d’école, d’amis, d’habitudes. Pas facile mais je m’y fais et puis nous sommes dans une région ou je peux faire du ski : Villard de Lans (38). Grande passion que j’ai découverte lorsque j’avais 9 ans dans une toute petite station Celliers(73), il n’y avait qu’un hôtel qu’une piste, mais une complicité et une ambiance extraordinaire envahissaient tous les hôtes pendant cette semaine de vacances aux sports d’hiver.

Jusqu’à l’année du BAC, je vis en profitant de tout ce que la vie peut m’apporter. Des moments fabuleux avec des amis, des sorties, les premiers émois amoureux et surtout du ski, du ski et encore du ski…

Résultat je rate mon BAC !!!

Puis déménagement, près de Lyon.

Là tout s’enchaîne : BAC, école d’infirmière, rencontre de celui qui deviendra le père de mes enfants, mes 3 merveilles. Trois années d’étude pour exercer ce métier qui m’a permis d’apporter le meilleur de moi-même à mes patients. J’ai toujours eu besoin d’être proche des gens de leur apporter mon soutien, mon aide.

1985, mariage, au moment présent c’était le plus beau jour de ma vie !

1987, naissance de Rémi, je découvre les joies d’être mère, c’est magique, c’est le plus beau jour de ma vie !

Puis deux autres petites merveilles viennent combler ce bonheur, Fanny en 1988 et enfin Julie en 1991. Mes enfants sont la plus grande de mes richesses, ils sont mon moteur c’est à travers eux que je me réalise pleinement. Leur bonheur, leur joie de vivre est la chose qui m’importe le plus.

2004 : Décès de mon père, une flamme s’éteint en moi.

Il arrive dans la vie d’un couple que nos chemins de vie qui semblaient aller dans le même sens finissent par se séparer. Nous ne marchions plus dans la même direction, nos passions divergeaient de plus en plus puis les disputes remplacent la complicité et petit à petit l’indifférence remplace l’amour.

Après 25 ans de mariage, je décide de me séparer du père de mes enfants…

Ils avaient alors respectivement 22, 21 et 18 ans, ils voyaient bien que la situation devenait invivable et ils ont été un grand soutien dans ces moments difficiles. C’est je pense parce qu’ils étaient là que je suis restée si longtemps avec leur papa, mais c’est aussi grâce à eux que j’ai réussi à tourner la page.

Alors que je me préparais à vivre ma vie de femme divorcée, une surprise inattendue, un grand bonheur s’engouffre dans ma vie, il s’appelle Serge : Mon Grand Amour.

Nous partageons les mêmes passions pour la montagne, les randonnées, le ski, la nature, les choses simples…

Nous sommes toujours sur la même longueur d’onde, aucune dispute ne vient rompre le charme. C’est un homme calme, posé, il ne s’emporte jamais, il est passionnant, il connait plein de choses sur tout et il est aussi plein de charme et d’humour. Bref l’homme parfait existe et je l’ai rencontré !

A cette époque Serge aspirait à une vie calme et tranquille, mais c’était sans compter sur ma soif de vie, mes envies plus folles les unes que les autres.

Un coup de foudre commun pour un petit chalet d’alpage nous lance dans une première aventure, nous décidons qu’il deviendra notre petit nid douillet. Il nous aura fallu 2 ans d’imagination et de travail pour que notre rêve se concrétise, pour transformer ce qui n’était qu’un amas de planches prêtes à tomber en une petite merveille. Immergé en pleine nature nous y trouvons calme et sérénité, nous adorons aussi nous y retrouver en famille ou entre amis pour des moments de partage très festifs.

Autre événement majeur, Fanny construit son bonheur avec Thomas. Ils sont merveilleux et de leur amour naît ma petite Lily, un rayon de soleil. Nous connaissons la joie d’être grands-parents. Même si nous ne la voyons pas très souvent à cause de l’éloignement, ce petit sucre d’orge nous apporte tout le bonheur du monde.

En parallèle, une autre idée germait dans ma tête, depuis de nombreuses années j’envisageais une reconversion professionnelle, non pas que mon métier ne me plaisait plus, mais surtout une envie de voir autre chose, de vivre une autre expérience, de m’investir pleinement dans un projet. Serge qui approche de la retraite s’est tout de suite senti impliqué et ce projet est devenu le Notre. C’était le moyen de passer plus de temps ensemble et de continuer notre vie sur le même chemin. La retraite n’est pas une fin, mais le début d’une autre vie.

Petit à petit l’idée d’accueillir des personnes, de leurs faire partager de bons moments dans un cadre que nous aurions choisi, pensé, décoré ensemble a grandi dans nos esprits.

Toujours ce besoin d’apporter un peu de moi-même, d’apporter du bonheur, du bien être aux autres. Mais je n’ai plus envie d’être confronté au malheur, à la maladie et à la mort devant lesquels je me sens de plus en plus impuissante, peut-être est-ce lié à l’âge ? Je ne sais pas…

Voilà je viens de vous tracer quelques lignes de ma vie, je ne m’étendrais pas plus sur le sujet, mon ambition n’est pas d’écrire un roman, j’en serais bien incapable, mais de vous faire découvrir quelques traits de ma personnalité et de celle de Serge.

Si vous venez nous rejoindre en Ardèche, vous aurez le sentiment de nous connaître un petit peu…

 

 

 

Laisser un Commentaire

You must be logged in to post a comment.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.