L'empreinte Ardéchoise, les travaux

Comme je vous l’ai dit précédemment, actuellement nous habitons en Savoie et nous travaillons encore, donc pas facile d’une part de suivre les travaux à distance et d’autre part de faire des travaux par nous-même.

Mais nous y consacrons pratiquement tous nos congés.

En janvier 2016, c’est l’entreprise de maçonnerie qui attaque (entreprise Martin à Vagnas que je recommande). Gros coup, il faut démonter toute la toiture et le plancher du 1er niveau qui sont en très mauvais état.

C’est pas triste !! et c’est un peu le chantier du siècle 😉

Puis ils vont réaliser une dalle toute neuve, puis un toit :

 

Pendant ce temps nous sommes venus faire un peu de démolition :

Avant
Après

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis c’est au tour de la façade de faire peau neuve :

Avant
Après

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous on casse, on fait revivre les pierres enfouies sous d’épaisses couches d’enduit, on réfléchit, on trace :

 

Façades, Velux, cloisons, sanitaires, douches, baignoires, portes, fenêtres, placards volets, électricité, plomberie et carrelage, les artisans continuent à faire avancer les choses :

  

Octobre 2016, nous venons passer nos 3 semaines de congés à Salavas.

Ne pouvant pas encore loger dans la maison nous allons dans un bungalow au camping Casque Roi de Salavas, que je recommande ; Les propriétaires sont très sympathiques.

La première semaine ma fille Julie et son ami Johann sont venus nous prêter main forte.

Serge et Johann se chargent de débroussailler le terrain, ce n’est pas une mince affaire.

Avant
Après

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant
Après

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien sûr c’est encore en chantier mais on y voit plus claire ! En tout ce sont 24 voyages de remorque pleine de branchages à la déchetterie, plus de 15 m3 de bois débité et stocké.

Pendant ce temps Julie et moi nous nous attelons aux peintures. Ponçage de toutes les poutres et des portes, ensuite une couche de teinte puis 2 couches de lasure. Nous avons pris plus d’une fois des positions très acrobatiques sur l’échafaudage, sur les échelles en équilibre au-dessus du vide de l’escalier. On ne faisait pas les malines !

Avant
Après

 

 

 

 

 

 

 

 

Ça représente plus de 20 pots de teinte et 10 kg de lasure que pour les portes et les poutres !

La deuxième semaine c’est Rémi mon fils qui est venu nous prêter main forte, il a dû alterner entre Serge et moi. Il est passé de bûcheron à peintre, enfin plutôt ponçage, la peinture ce n’est pas son truc. Puis il a monté tous les meubles de notre petite cuisine. Ils sont stockés dans une pièce en attendant que l’avancement des travaux nous permette de l’installer.

Enfin la troisième semaine une amie Danielle est venue en renfort, nous avons pu finir toutes les peintures de boiserie et tout le plus gros du débroussaillage du terrain.

J’ai même réalisé toute une résine murale dans notre douche.

Depuis fin octobre, les artisans continuent à avancer.

Prochaine étape je compte revenir sur place début décembre avec Rémi pour poser la cuisine, faire la peinture murale et plus si possible !

Nous comptons dormir dans la maison, mais pour cela il faut que le plombier ait fait le nécessaire pour que nous ayons le l’eau et du chauffage. Nous sommes aujourd’hui le 23 novembre et je suis dans l’incertitude !

Laisser un Commentaire

You must be logged in to post a comment.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.